Les leitmotive du Ring #1
L’anneau

Par Matthieu Pajot et Coline Delreux

Thèmes musicaux permettant de décrire un personnage, un objet, un lieu ou un sentiment, les leitmotive, chez Wagner, ont un rôle dramaturgique et musical étroitement liés.

L’Opéra de Paris vous invite à découvrir quatre de ces motifs de La Tétralogie : l’anneau, Siegfried, le Walhalla et la chevauchée des Walkyries.

Les leitmotive du Ring #2
Le Walhalla

Par Matthieu Pajot et Coline Delreux

 

Une odyssée du Ring – Un film de Jérémie Cuvillier

Documentaires • 53 min

https://chezsoi.operadeparis.fr/videos/une-odyssee-du-ring

Fin novembre 2020, Philippe Jordan dirigeait L’Anneau du Nibelung à l’Opéra Bastille et à l’Auditorium de Radio France, avec l’Orchestre et les Chœurs de l’Opéra national de Paris. Enregistré en version concert pour être retransmis sur France Musique du 26 décembre au 2 janvier, ce cycle avait d’abord été prévu en version scénique. Annoncée par Stéphane Lissner en mars 2019, la Tétralogie devait être mise en scène par Calixto Bieito mais un an plus tard, en mars 2020, la crise sanitaire contraignait l’Opéra à annuler les représentations de L’Or du Rhin et de La Walkyrie.

En juin 2020, la décision d’engager des travaux à l’Opéra Bastille et au Palais Garnier, entrainait l’abandon d’une version scénique de la Tétralogie au profit de deux cycles en version concert prévus à l’automne 2020 : l’un à l’Opéra Bastille et l’autre à Radio France.
En octobre 2020, à l’annonce de la fermeture des théâtres jusqu’à fin décembre, Alexander Neef qui avait pris ses fonctions de directeur général un mois plus tôt avec un an d’avance, prenait la décision de maintenir le Ring sous la forme d’un enregistrement.
Malgré les difficultés liées à la crise sanitaire, les multiples péripéties et nécessaires adaptations, ce Ring aura pu aboutir grâce à un engagement farouche et une volonté commune de jouer. Retour sur l’aventure du Ring 2020 à l’Opéra de Paris.

Les livrets

Traduction : Odile Domange © Opéra national de Paris