N°243

Mai 2019

Sommaire
  • Le mot du Président
  • Exposition – Condoléances
  • Conférences nouvelle saison 2019-2020 – Ring Bastille 2020
  • L’Or du Rhône 6 – Notre Dame de Paris –
  • Concert Louvain la Neuve – Orchestre OSEL
  • Die Meistersinger Festival de Pâques Salzburg

Chères amies, chers amis,


Le drame de l’incendie de Notre Dame de Paris n’a pas manqué de susciter une immense tristesse. Nous avons au nom du Cercle transmis nos témoignages de sympathie à nos amis du Cercle Wagner de Paris à l’occasion de ce désastre qui intervient après des semaines de manifestations violentes et dévastatrices .

Le Cercle International nous a transmis un courrier que vous trouverez dans la présente note . Les membres qui souhaitent manifester leur soutien par un don peuvent le faire via leur compte ou par le compte ouvert auprès de la Fondation Roi Baudouin en association avec l’Eventail qui permet lui une éventuelle déductibilité fiscale en Belgique.


Avec le printemps, sont arrivés les programmes de la prochaine saison des maisons d’opéra . À l’instar de celles-ci, j’ai le plaisir de vous communiquer notre programme de conférences pour la saison à venir.


Nous terminerons 2019 en beauté par une conférence sur un sujet controversé qu’est la mise en scène d’opéra qui vous donnera l’occasion de découvrir un fin critique que la plupart d’entre vous connaissent bien pour ses billets signés sur son blog du pseudonyme du Wanderer. Ensuite restant dans les sujets à controverses notre ami Philippe Givron abordera l’évolution du débat philosophique relatif au racisme, sujet combien d’actualité en qui se trouvait déjà au cœur de la pensée du 19e siècle. Enfin pour terminer 2019 nous vous proposons une conférence qui s’annonce passionnante consacrée à l’instrument le plus important dans l’art lyrique, la voix . 2020 fêtera le 250ième anniversaire de la naissance de Ludwig van Beethoven. Wagner manifestait à son égard un respect quasi filial, il lui consacra, du reste, un essai éponyme et d’autre part la Neuvième symphonie accompagna les grands événements de Bayreuth. Nous consacrerons pas moins de quatre conférences à ce géant de la musique, qui seront données par des fins spécialistes. En janvier Éric Chaillier, auteur de la dernière superbe revue sur Bruckner , reviendra pour partager sa réflexion sur un aspect moins habituel de ce compositeur sous le titre de Beethoven philosophe, Benoît van Langenhove qui nous avait gratifié d’une inoubliable conférence sur les Gurre Lieder abordera cette année la véhémence dans la Cinquième symphonie, Georges Te Kolsté vous proposera une comparaison avec le soin qu’on lui connaît, de l’ouverture de Coriolan et notre fidèle ami Jean-Marc Onkelinx clôturera la saison avec son brio habituel avec , à tout seigneur tout honneur, la Neuvième symphonie . Nous aurons par ailleurs une conférence qu’aucun spectateur de la Monnaie ne manquera , donnée par Jacqueline Guisset , docteur en Histoire de l’art sur les peintures d’Emile Fa-bry dans les escaliers de la Monnaie.

Pour les semaines à venir, nombreux sont nos rendez-vous, un certain nombre d’entre nous se retrouverons dès le 1er mai à Leipzig, ville natale d’un certain Richard Wagner comme chacun le sait ,pour y assister au Ring. Ensuite nous aurons Tristan à la Monnaie, malheureusement sans Petra Lang qui a dû renoncer au rôle, la conférence de notre ami Jean Paul Bettendorf consacrée à César Franck et surtout le dîner de gala du Cercle à l’hôtel Le Plaza ce 11 mai.

Quelques membres qui s’étaient inscrits pour le Festival de Bayreuth ont dû renoncer pour des rai-sons de santé, leurs places vous sont proposées par courrier séparé ,nous avons une pensée pour eux et leur souhaitons un prompt rétablissement.

À vous revoir donc nombreux à nos prochaines activités, très amicalement .

Dr Jean-Paul MULLIER
Président du cercle belge francophone Richard Wagner .