© Jean Claude Wouters - La Monnaie

La Monnaie

Une fois de plus, la Monnaie se voit obligée d’interrompre prématurément l’une de ses productions.Heureusement elle a pris la précaution de filmer les deux premières représentations qui ont pu se dérouler normalement. Cette captation de Die tote Stadt est à découvrir dans quelques jours gratuitement sur le site Internet.de la maison d’opéra.

D’autres productions de La Monnaie sont visibles en ligne :

    • Tristan und Isolde
      L’épique hymne à l’amour et la mort de Richard Wagner dans la mise en scène épurée de Ralf Pfleger et Alexander Polzin laisse à Alain Altinoglu toute latitude pour faire résonner la dimension cosmique de cette partition. La réalisation est assurée par Myriam Hoyer.
    • Push
      Push met en scène la vie de Simon Gronowski, survivant de l’Holocauste. Mis dans un train à destination d’Auschwitz en 1943, il a pu s’en échapper grâce à sa mère qui l’a poussé hors du wagon. Un opéra qui transcende les événements historiques et fait écho à l’expérience des prisonniers et réfugiés d’hier et d’aujourd’hui.
    • Fidelio
      En cette période de trouble, nous pourrions presque oublier que nous célébrons cette année le 250e anniversaire de la naissance de Beethoven. Une occasion rêvée pour la compagnie WALPURGIS de réaliser un film d’animation basé sur la version pour enfants de Fidelio réalisée par la Monnaie.
    • Is this the end ?
      Si vous n’avez pas encore pu voir la création mondiale de Is this the end?, notre opéra virtuel en ouverture de saison, n’attendez plus et plongez-vous dans les limbes situées entre la vie et la mort parmi les couloirs labyrinthiques de notre Théâtre.

    Opéra de Paris

    Le Ring ou ce qu’il en restera…
    Dans un message aux spectateurs de l’Opéra de Paris, Alexander Neefs annonce l’annulation des représentations publiques du premier cycle du Ring, fin novembre à Bastille.   « Néanmoins, nous mettons tout en œuvre pour être en mesure de reprendre nos spectacles dès que nous y serons autorisés. Les répétitions des spectacles prévus en décembre se poursuivront dans les prochaines semaines. Nous espérons ainsi être en mesure d’enregistrer et de diffuser L’Anneau du Nibelung de Richard Wagner, à la fin du mois de novembre. Nous examinons également la possibilité d’adapter la programmation de cette œuvre à l’Auditorium de Radio France, au début du mois de décembre. »
    En préparation à cet événements, une série de textes introductifs et explicatifs ont été mis en ligne. Nous les avons regroupés pour vous sur cette page.